Séniors 1 masc

Auteur  
# 15/12/2016 à 22:49 Novak
Absent le week-end dernier, je n'ai pas assisté à la "déroute" des jaunes en terres vendéennes ... Finalement, je n'ai rien manqué et au contraire j'ai pu goûter la prose de Jéfather qui m'a réjoui une fois de plus. Tu es bien trop modeste et je ne me lasse pas de te lire chaque fois que l'occasion se présente !!!
Si le cœur t'en dit, tu pourras remettre ça samedi soir car je serai de nouveau absent ... Je croise les doigts pour que nos protégés ne se contentent pas d'un seul tour en CPL ; cela ferait un peu "tâche" après un si beau parcours en championnat ! Allons messieurs, encore un petit effort et vous pourrez profiter de la trêve tout à votre aise.!
Bon match
# 18/12/2016 à 18:30 jéfather
Désolé Novak, mais je n'ai vu que ce midi ton dernier post et j'espère que tu as corrigé la faute d'orthographe ainsi que l'omission de lettre dans un mot qui pouvait être à double sens et qui m'avait échappée, à défaut d'avoir relu mon texte avant publication.
Je n'ai pas vu le match d'hier soir en coupe PDL, donc impossible de faire un compte rendu. Je pense que parmi les 5000 supporters qui fréquentent habituellement la SPA (Saint Pierre Aréna), il y en aura bien un pour prendre exceptionnellement la plume.
Félicitation à l'équipe pour la nouvelle victoire que j'aurais préféré commenter au lieu de la défaite du dernier week-end. Et si au prochain tour vous revenez en Vendée ouest, j'essaierai de venir vous voir de nouveau.
Bonne fin d'année et joyeux Noël
# 19/12/2016 à 14:28 fred
Dans la Lune...puis prêt des Etoiles

Après la facile et belle victoire des Séniors Filles en coupe de l'Anjou contre le 1er de l'autre poule de D2 le public qui était resté dans les travées de la Montrevault Garden (et non de la ST Pierre Aréna au nom de l'alternance coupe/championnat) pour les 2 rencontres s'attendait à un match assez tranquille entre d'une part les locaux en tête de R2 et d'autres part leurs adversaires du soir pensionnaires de R3 et dans le ventre mou de leur championnat
Mais, c'était sans compter sur les joueurs de Longué qui ont joué crânement leur chance et ont fait déjouer les hommes de Guy pendant une mi période...le temps que le brouillard se dissipe ou que les locaux un peu dans la lune et orphelins de Jérémy et Freddy, partis vers des contrées enneigées ne trouvent leurs marques.
Sans doute inspirés par Thomas Pesquet, les jaunes auront réalisé un match en 2 temps : un décollage un peu lent de la fusée EBC avant une mise en orbite réussie

1ère mi temps (19-25 puis 20-16)

Avantagés de 7 points dus à la différence de niveau, les noirs de Longué déroulent, dans les 1ères minutes, tranquillement leur jeu fait de fixation, de patience et de jeu dans les intervalles. Du côté des jaunes, la concentration semble restée aux vestiaires et la défense est quasi absente. Les locaux laissent, en effet tout loisir aux adversaires de soir de marquer par 2 fois à 3 points puis à 3-4 mètres du cercle avec un beau pourcentage de réussite..le 1er shoot à l'intérieur n'interviendra qu'au bout de 7'
De l'autre côté du terrain, après un 1er 3 points, les jaunes semblent à côté de leur sujet du soir et multiplie les mauvais choix (passes, balles perdues..)
Guy est contraint de prendre son 1er temps mort rapidement, recadre ses joueurs, passe en individuel mais rien ni fait...et pour couronner le tout, Manu C se donne une entorse sur une mauvaise réception...n'en jetez plus, la coupe est pleine
Ce malheureux événement semble un peu réveillé les jaunes qui mettent un peu plus de rythme en attaque et sont plus mobiles en défense mais n'arrivent pas à recoller au score avant de rentrer aux vestiaires (39-41)...un score de quasi parité qui reflète bien la 1ère partie du match où le niveau entre les 2 équipes n'a pas été des plus flagrants.
La fusée EBC est sur le pas de tir...décollage imminent ?

2ème mi temps (16-9 puis 16-6)
Une nouvelle fois les murs des vestiaires ont du trembler à la mi temps puisque c'est une toute équipe qui revient sur le terrain après la pause
Beaucoup plus concentrés en défense, les jaunes gênent davantage leurs adversaires et empêchent les shoots faciles et les 2èmes chances. Alex et Jeff véritables « aspirateurs » à rebonds permettent de lancer le jeu rapide (Antoine et Nico) et de conclure sous le cercle soit en 1ère intention soit en 2ème chance sur les tentatives de nos extérieurs...qui trouvent pour ces derniers davantage la mire
Enfin, revenus au score (45-45), les jaunes continent d'étouffer les joueurs de Longué avec une défense beaucoup moins permissive, une agressivité de tout moment et un jeu d'attaque plus en rythme..sans doute fatigués, les noirs laissent filer et les locaux remportent ce match un peu plus difficilement que ne laisse supposer l'écart final (71/56)

Rien ne sert de courir, il faut partir à point aurait dit Jean de la Fontaine..la morale du Lièvre et de la Tortue semble bien s'appliquer à notre équipe qui a connu dans cette 1ère partie de championnat des retards à l'allumage...et en oubliant à la fois les 2 (courir et commencer à jouer dès les 1ères minutes), les jaunes suscitent à leurs spectateurs et leur coach quelques sueurs froides…
Heureusement, une fois lancés (après quelques corrections marquées du coach), les jaunes démontrent qu'ils ont les moyens de faire à la fois un bon championnat mais aussi un parcours plus qu'honorable en coupe des Pays de la Loire)

 « j'adore mon équipe » a dit Guy en fin de match….ça tombe bien..nous aussi !

Rendez-vous donc en 2017 avec le dernier des matchs allers avec toujours notre bonne étoile...pas de coupure pour les jaunes avec quelques entraînements prévus pendant les vacances de noël..en espérant que les calories dépensées pendant les 1h30-2h de ballons ne soient pas compensées immédiatement par les « petits amuse-bouches » d'après effort
# 20/12/2016 à 08:27 jéfather
Et ben, le voila le nouveau narrateur. Merci Fred.
# 08/01/2017 à 19:37 Novak
BONNE ANNEE !

"Les matchs de reprise sont toujours compliqués" dixit Guy. Il avait bien raison. Est-ce la longue coupure et le manque d'entrainement concomitant ou les températures hivernales dans la St Pierre Aréna ? Un peu des deux sûrement mais aussi l'absence d'Alex et Manu blessés qui laissaient leurs coéquipiers se présenter à 7 (!) face à une équipe de Nantes Breil qui n'avait rien à perdre en se déplaçant ce samedi chez le leader.
Certains prétendent que "seule la victoire est belle !". Nous leur accorderons bien volontiers du crédit au vu du spectacle proposé hier soir par les locaux. Les visiteurs auraient pu repartir avec les 2 points de la victoire qu'il n'y aurait pas eu à crier au scandale tant les jaunes ont trop longtemps tendu le bâton pour se faire battre.

1er quart temps : 15 - 11
C'est dans une ambiance "glaciale" que les hommes en gris lançaient les hostilités. Déjà le manque d'adresse était flagrant. 0/2 (2'). La défense locale montrait des signes inquiétants de perméabilité et les Nantais conservaient une courte avance 6/9 (5').
Derrière l'arc, Freddy donnait enfin l'avantage aux locaux 11/9 (7') avant d'être sanctionné pour la 3ème fois . Le rebond défensif était pour le moins défaillant; sans rythme des deux côtés du terrain, les jaunes offraient un spectacle peu enthousiasmant mais viraient néanmoins devant à la fin de ces dix premières minutes. 15 - 11

2ème quart temps : 17 - 14
Affichant enfin un jeu collectif plus digne de leurs capacités, les locaux creusaient un premier écart 23/13 (3'). Malheureusement, ce n'était qu'un feu de paille (qui ne réchauffait guère l'ambiance dans la salle !). Les jaunes retombaient trop rapidement dans leurs travers 23/18 (5'). Précipitant les tirs sans réussite, ils offraient autant de possibilités de contre-attaques à des Nantais qui n'en profitaient qu'en partie (merci aux 3 contres "stratosphériques" de Nico et Vinny !!!) 27/18 (7'). Guy faisait alors le pari de relancer Freddy avec ses 3 fautes personnelles ! En panne d'adresse aux Lancers Francs, Evre conservait néanmoins un petit matelas au moment de rejoindre les vestiaires 32 - 25

Compte tenu de la faible assistance, le bar ne faisait pas le plein à la pause ! Les commentaires n'étaient d'ailleurs guère flatteurs après cette première mi-temps pour le moins "insipide".

3ème quart temps : 11 - 19
La reprise s'engageait sur le même tempo. Jeu haché, peu d'adresse des deux côtés. Le score enflait peu 36/29 (3') et l'écart se maintenait dans une rencontre où les deux équipes peinaient à se montrer à leur avantage 40/33 (5').
Un incident allait réveiller le public. Le meneur nantais (n°5), par ailleurs excellent joueur, se rendait coupable d'une agression gratuite sur Jérémy qui aurait sans doute mérité un retour au vestiaire direct. Les arbitres en décidaient autrement. Les jaunes, privés de leur capitaine, perdaient alors pied. Les balles perdues se multipliaient offrant autant d'occasions aux Nantais de réduire l'écart 43/39 (8'). Pire, ils terminaient même la période en reprenant l'avantage face à une équipe qui semblait totalement hors du coup. 43 - 44

4ème quart temps : 20 - 16

Après un premier retour des locaux 47/46 (3'), le jeu devenait plus âpre. Les défenses plus hermétiques limitaient sérieusement le rendement des deux équipes 51/52 (7'). C'est le moment que choisissait Ludo pour sortir de sa boîte (où il était bien resté caché auparavant !). Un panier suivi d'un primé et d'une judicieuse passe décisive à Jef sous le cercle; les jaunes reprenaient enfin les choses en main 59/53 (8'). A l'entame des deux dernières minutes, Freddy était sanctionné de sa 5ème faute ! 69/57 (9'). Antoine derrière l'arc, imité immédiatement par le meneur visiteur, l'écart restait minime (+3). Malgré deux possessions dans les 7 dernières secondes, les Nantais ne pouvaient accrocher la prolongation ! 63 - 60
Le regard de Jérémy au coup de sifflet final était bien symbolique de l'envie qui avait regagné les locaux de ne pas laisser la victoire aux visiteurs.
Ce ne fut pas un grand match. Trop de joueurs diminués. Ce fut dur, dur mais ... "seule la victoire est belle".
A la fin des matchs Aller, Evre est toujours leader de sa poule avec un bilan pour le moins intéressant 9V / 2D ! Qui eût parié sur ces résultats en septembre ?

Cette soirée fut l'occasion pour les uns et les autres de s'offrir les meilleurs vœux pour la nouvelle année.
J'offre naturellement les miens à tous ceux que je n'ai pas rencontrés hier soir. Bonne et heureuse année aux joueurs et joueuses bien sûr et à leurs fidèles supporters (trices) mais aussi et surtout aux dirigeants et bénévoles qui se dévouent tout au long de l'année pour faire vivre le club.
Pour ce qui est des vœux sportifs, on ne peut que souhaiter une année 2017 à l'image de 2016 ! Je pense honnêtement qu'il sera difficile de faire aussi bien mais les gars ont tous les atouts en main pour me faire mentir !!!
La première marche sera déjà bien haute dès samedi prochain avec la réception de St Nazaire. Je signe des deux mains pour revoir un match comme celui vécu là-bas en ouverture de la saison !!!
# 08/01/2017 à 19:44 fred
Merci Novak...
Bonne année à toi aussi..et je te souhaite de garder la même plume en 2017 mais je n'en ai aucun doute
# 09/01/2017 à 23:17 Fouch'
Salut à tous, y compris ceux qui lisent mais n'écrivent pas! Bravo aux Jaunes pour cette victoire peut être "pas belle" mais tres précieuse! Elle montre tout de même la force de caractère de ce groupe, qui tient bon face aux intempéries sportives! On croise les doigts pour que ça continue!!!
# 15/01/2017 à 17:33 Novak
ASSEZ PLAISANT AU FINAL !

A l'occasion de la réception ce samedi de l'équipe de St Nazaire, les souvenirs étaient encore vivaces pour les quelques supporters (trices) qui avaient fait le déplacement en septembre dernier, d'une rencontre que j'avais alors qualifié d'"exceptionnelle" (cf. résumé).
Les données étaient naturellement très différentes pour cette première rencontre RETOUR. Les locaux, toujours orphelins d'Alex et Manu (sur le banc mais qui ne foulera pas le "parquet" ce soir) et les visiteurs toujours privés de leur arme n°1 Saotic, selon moi le meilleur joueur de la poule !, qui n'aura disputé que 2 ou 3 rencontres cette saison (dont la première où il avait fait étalage de toute sa classe - 35 points !). Même si le classement plaidait très nettement en faveur des jaunes, il était évident que les maritimes, en mal de points au classement, n'étaient pas venus pour faire de la figuration. Quant à nous, après la rencontre décevante de la semaine passée, on attendait des locaux qu'ils retrouvent et affichent leurs qualités et par là même, rassurent leur public (et leur coach !!).

1er quart-temps : 15 - 18
La rencontre s'engage sur de bonnes bases. Les deux équipes, adroites, se rendent coup pour coup 4/4 (2'). Le jeu est agréable. Les hommes en gris ne sifflent d'ailleurs la première faute qu'à la 3ème minute (rassurez-vous, ils se rattraperont par la suite !).8/8 (4'). Pourtant, peu à peu, la belle mécanique se dérègle et Guy, alors très mécontent de la défense, ne tarde pas à prendre un Temps Mort pour recadrer son équipe. Cette mise au point n'est guère suivie d'effet... 9/13 (6'). Bien au contraire, les balles perdues se multiplient et les visiteurs, adeptes de la défense de zone (qu'ils conserveront pendant 40' !) contrarient parfaitement le jeu des jaunes en panne d'adresse extérieure. St Nazaire, au contraire, par ses artilleurs (le 6 et surtout le 10) qui se montrent adroits à longue distance, vire logiquement en tête à la fin de cette première période. 15 - 18

2ème quart temps : 19 - 17
Les visiteurs reprennent le jeu sur de bien meilleures bases que nos favoris qui ne trouvent toujours pas le chemin des filets ! 15/23 (2'). Les bleus en profitent alors pour développer les contre-attaques qui s'achèvent systématiquement par la faute du défenseur et/ou le panier 20/27 (4'). Les locaux se "réveillent" alors un peu et à la suite d'un bon passage, recollent au score 30/31 (8'). L'adresse extérieure est toujours en berne mais quelques bonnes séquences à l'intérieur permettent aux "grands" de se mettre en évidence. Au moment de regagner les vestiaires, tout reste à faire pour les deux équipes. 34 - 35

Guy n'est pas mais alors pas du tout satisfait de la prestation de son équipe et ne va pas manquer de le faire comprendre à ses gars ! Le message sera-t-il entendu ?

3ème quart temps : 28 - 16
On comprend rapidement que les jaunes sont revenus sur le terrain avec d'autres intentions ! Tout de suite les intérieurs locaux (notamment Freddy) sont bien décidés à s'imposer sous les panneaux 40/37 (2'). Le ballon circule beaucoup mieux en attaque. La défense est enfin plus agressive. Certes les jaunes se retrouvent rapidement dans la pénalité (3') mais qu'importe... L'énergie déployée en défense est communicative et le jeu offensif redevient naturellement beaucoup plus efficace ! 47/42 (5') puis 51/44 (6'). Le coach visiteur est alors contraint de prendre un Temps Mort pour stopper l'hémorragie... Mais là où l'on pourrait s'attendre à entendre conseils et consignes, les joueurs de St Nazaire n'auront droit qu'à des hurlements de reproche assez caricaturaux ! L'effet sera "dévastateur" pour les visiteurs. Jeff et Freddy règnent alors en maître dans la raquette nazairienne 55/46 (8'). Les bleus profitent bien un peu des multiples LF qui leur sont accordés mais Evre ne faiblit pas en cette fin de 3ème période. Seule ombre au tableau, Antoine et Freddy ont tous deux 4 fautes !
"C'est un peu mieux!" me souffle Jojo au moment où les arbitres sifflent la fin de la période. 62 - 51

4ème quart temps : 21 - 11
En effet, c'est même beaucoup mieux 65/54 (2'). Le jeu a même tendance à s'emballer des deux côtés 69/58 (4'). Les jaunes décident alors d'enfoncer le clou; la défense affichée notamment sur le n°10 nazairien depuis la pause a totalement annihilé l'efficacité de l'arme offensive principale des visiteurs. 74/58 (6'). Les joueurs de St Nazaire baissent alors peu à peu pavillon 79/59 (8') tandis que certains en profitent pour soigner leurs stats (Freddy : 32 points ce soir !).
La rencontre s'achève alors sur un écart net en faveur des leaders de la poule. 83 - 61

Une fois encore, les joueurs d'Evre auront affiché deux visages... mais une fois encore ils se sont imposés !
La seconde partie de la rencontre est encourageante avant un déplacement qui s'annonce très délicat samedi prochain à l'ABC. Manu devrait pouvoir retrouver ses camarades à cette occasion. Gageons que son adresse ne sera pas de trop pour juguler cette jeune équipe angevine que l'on m'a dit renforcée depuis le match Aller où les jaunes s'étaient imposés sans trop de frayeur.
Remerciements à Etienne et Thomas qui ont su pallier les absences des titulaires blessés. Une fois encore, ils ont su se fondre dans le collectif et faire étalage de leurs qualités propres (même si Thomas ne nous a pas gratifiés d'un de ses missiles longue portée !). Heureux club qui sait pouvoir faire appel aux joueurs des équipes "réserve" lorsque le besoin s'en fait sentir !
# 15/01/2017 à 17:55 fred
Merci une nouvelle fois Novak de tes résumés toujours très attendus
un match, en effet, important la semaine prochaine!
# 15/01/2017 à 18:48 Fouch'
Bravo les Jaunes et bravo aussi à Thomas qui, annee après annee, joue les remplaçants de luxe et Étienne qui a su revêtir la tenue de l'équipe fanion près de 12 ans après son 1er match!!!!
# 16/01/2017 à 11:29 Alex
Bravo Novak pour ton jeu de mots dans ton titre...
(et merci encore pour ces résumés qui me permettent de suivre à distance nos bons résultats)
# 22/01/2017 à 19:55 Novak
TRISTE ... À EN PLEURER !!!

Les jaunes, qui nous ont si souvent régalé cette saison, auront montré samedi soir leur plus mauvais visage. Il me faudrait sans doute revenir bien longtemps en arrière pour trouver trace d'un match aussi "pourri" de notre équipe première. Le groupe, dont on vantait encore hier la complicité et la solidarité, a totalement failli. Je ne veux pas pointer tel ou tel mais force est de constater que certains n'ont pas eu le comportement qu'on était en droit d'attendre d'eux. Dans ces conditions l'équipe s'est complètement "délitée" et a offert aux quelques spectateurs présents dans cette belle salle (chauffée !) de Jean Vilar un spectacle trop souvent affligeant.
Si mon collègue Jéfather se plaignait d'avoir dû assurer le compte-rendu d'une défaite sans gloire à Aizenay, qu'il se rassure ... Nous avons connu bien pire !
Aujourd'hui donc, le narrateur n'aura pas forcément la plume légère !

1er quart temps : 16 - 15
Au premier primé angevin Vinny répond dans la foulée 3/3 (2') mais on sent déjà que le rythme n'y est pas vraiment. Deux balles perdues coup sur coup (les premières et malheureusement pas les dernières !!) et l'ABC s'installe tranquillement aux commandes 7/5 (4') puis 9/7 (5'). Les jaunes absents en défense, notamment aux rebonds (!), l'écart se creuse peu à peu 14/9 (6'), les locaux faisant étalage de leur adresse derrière l'arc. Ludo, très actif, permet néanmoins aux visiteurs de se relancer et la période s'achève sur un écart minime. 16 - 15. Avec un axe 1 - 5 en retrait (c'est le moins qu'on puisse dire !) la suite s'annonce difficile d'autant plus que l'ABC reste très menaçant, notamment à l'extérieur.

2ème quart temps : 20 - 9
Le début de cette période sera marqué du sceau de la maladresse. Les visiteurs n'impriment toujours aucun rythme et le score évolue peu 20/19 (4'). Angers passe alors la vitesse supérieure tandis que les visiteurs restent à quai ! Un 10 - 2 sans bavure sanctionne alors l'inefficacité des jaunes 30/21 (7'). L'arbitrage, parfois "curieux", n'aide pas non plus les visiteurs à rester dans leur match ! L'ABC déroule alors tranquillement son jeu et, profitant de la maladresse incroyable des adversaires d'un soir, s'en retourne aux vestiaires avec un avantage déjà conséquent. 36 - 24

À l'évidence, les jaunes ont laissé les locaux mettre leur jeu en place beaucoup trop facilement. Dominateurs à l'intérieur et aux rebonds (quelle mauvaise surprise !), ils alternent avec réussite pénétrations et jeu extérieur. En face, Evre n'a rien montré !

3ème quart temps : 22 - 8
Si l'on peut espérer que les Maugeois vont revenir avec d'autres intentions, on va vite déchanter. 2 primés et 5/5 Lancers Francs plus tard, la messe est dite 47/26. "Relevez la tête" leur demandent les quelques supportrices présentes ... mais rien n'y fait. L'équipe part à vau-l'eau et coule alors lentement mais surement. Les Angevins, sûrs de leur fait et faisant étalage de tout leur talent, ne se privent pas de leur enfoncer un peu plus la tête sous l'eau. 58 - 32

4ème quart temps : 11 - 13
Le "calvaire" va se poursuivre au cours de cette dernière période. Les jaunes remporteront pourtant ce quart temps mais cela reste anecdotique tant l'écart était grand ce soir entre les deux équipes. Il aura fallu attendre les 5 dernières minutes de la rencontre pour voir les visiteurs présenter un semblant de jeu... Revenus un moment sous la barre des 20 points, ils s'inclineront finalement très nettement. La jeune et talentueuse équipe angevine, profitant du non-match des visiteurs, aura très largement mérité sa victoire. 69 - 45

Plus que la défaite, c'est bien sûr l'attitude affichée ce samedi qui interroge. On sait que c'est le groupe entier qui fait la force de cette équipe. Que quelques éléments "démissionnent" et c'est tout l'équipage qui perd le Nord.
Je veux croire que ce groupe, qui a été si souvent formidable, saura se remobiliser et retrouver les qualités qui faisaient de cette équipe une des prétendantes au leadership du championnat! Bien sûr, certains "ont quelques années au compteur" et face à des joueurs beaucoup plus jeunes cela devient plus difficile ("Cela va trop vite pour moi" me confiait l'un d'eux). Mais la saison est encore longue et je suis certain que les gars vont se reprendre et nous offriront encore quelques belles soirées !

PS1. Je n'avais encore jamais vu Guy aussi fâché après une rencontre. Je comprends tout à fait son désappointement. Je ne citerai pas les propos qu'il m'a tenus après avoir laissé les gars s'expliquer entre eux aux vestiaires ! Lui non plus n'aura pas compris le renoncement du groupe. Cruelle désillusion sans doute mais je lui fais confiance, compte tenu des relations qui l'unissent aux gars, pour "mettre les points sur les i" et, la colère passée, remettre l'équipe sur de bons rails.

PS2. Je cherche un remplaçant car je ne serai pas là samedi prochain pour assister au "réveil" des petits jaunes.

PS3. On attend aussi avec impatience le retour d'Alex...
# 26/01/2017 à 07:51 jéfather
Je viens seulement de voir le compte-rendu de Novak pour ce dernier match perdu. Pour avoir connu à Aizenay une situation comparable, je comprends tout à fait son désarroi d'avoir à narrer dans ces circonstances.
Allez, il faut se reprendre car il ne faudrait pas que la fin de saison vienne ternir tout le beau travail de la première moitié de saison.
Nul doute que, cette semaine, Guy aura remis l'église au milieu du village (expression rugbistique) et que samedi ça repartira sur de bons rails.
J'espère que vous aurez l'enthousiasme qui vous a permis de tenir la première place pendant quelques mois et surtout que vous la tiendrez au soir de la dernière journée.
A ce propos, je vous informe si vous ne le savez pas encore que les finales régionales auront lieu chez moi, dans la magnifique salle de RIEZ VIE BASKET OCEAN à St Hilaire de Riez. J'espère bien aller vous soutenir pour cette dernière compétition de la saison, qui sera synonyme de montée. Dès maintenant je prends rendez-vous. A vous de faire le nécessaire pour ne pas me décevoir.
Bonne suite de saison et à bientôt
# 06/02/2017 à 12:31 Novak
J'étais bien présent à Rezé hier.
Un peu de patience ... le résumé vous sera proposé prochainement. (Et oui, même à la retraite, il nous arrive d'être occupé !!!)
A+
# 06/02/2017 à 13:24 psp6
Personnellement, j'avais un peu moins de buée sur les carreaux hier que dimanche après-midi dernier...
# 06/02/2017 à 23:19 Novak
UNE DEFAITE ... OUI, MAIS ...

La convocation des équipes un dimanche après-midi à Rezé ressemblait à un petit "traquenard". C'en était un en effet et malgré tous leurs efforts, les visiteurs, en déficit de physique (Alex n'ayant toujours pas rechaussé les baskets), ont dû s'incliner dans les dernières minutes face à une belle équipe mais dont l'effectif s'était pour le moins "étoffé" par rapport au match Aller.
Lorsqu'une équipe 2 est en difficulté dans son championnat, il est facile, dans un "gros" club, de faire appel à plusieurs joueurs de l'équipe fanion pour renforcer (et le mot est parfois faible !) voire sauver le groupe en perdition. Et lorsque l'équipe première, dans laquelle le coach va piocher, est en N2 !!! on peut imaginer les "bénéfices" obtenus avec l'intégration de ces joueurs.
Quelques chiffres parlent d'eux-mêmes :
- en présentant le dimanche après-midi une équipe "modifiée" (!), les Rezéens ne se sont jamais inclinés et ont même infligé une petite "correction" aux leaders de St Herblain limités sous la barre des 50 points un dimanche de décembre ! 70-48. (je souhaite d'ailleurs bien du plaisir aux futurs visiteurs dominicaux !)
- Avec leur équipe type de RM2, Rezé avait obtenu des résultats moins "glorieux" (- 20 face à Aizenay ou St Rogatien et même -46 (!!) lors du match Aller à Evre !)
- Le renfort Rezéen (Baron) aura à lui seul fait basculer la rencontre; d'abord en relançant son équipe qui n'en pouvait mais... puis en prenant vraiment les choses en main lors du money-time alors que les deux équipes étaient encore au coude à coude.

Bien sûr, comme a si bien su nous dire un personnage qui fait aujourd'hui la une de l'actualité, tout ceci n'est sans doute pas très moral... mais c'est légal ! Acceptons donc cet état de fait (tout comme d'ailleurs les habituels titulaires relégués au bout du banc ou dans les tribunes !!). Nous n'y pouvons rien; seulement exprimer ce que cela nous inspire et à l'occasion pousser un petit "coup de gueule" !

1er quart temps : 18 - 15
Au cours de cette première période, les deux équipes vont afficher une défense individuelle qui gênera considérablement les artilleurs. Auteurs de plusieurs maladresses, les Nantais laissent les visiteurs prendre la marque 0/4 (1') puis 2/6 (2'). Les défenses agressives prennent le pas sur les attaques et le score évolue peu 4/8 (5').Les visiteurs, toujours aux prises avec une individuelle pour le moins efficace, ne trouvent guère de solutions et les Rezéens guère plus 6/8 (6'). Le 6 bleu se charge alors de faire étalage de son adresse derrière l'arc; 2 primés plus tard, les locaux prennent les commandes 18/15 (9'). C'est sur cet écart que s'achève la première période au cours de laquelle les jaunes, auteurs d'une bonne défense, ont tout de même eu beaucoup de mal à mettre en place leur jeu offensif. 18 - 15

2ème quart temps : 13 - 18
Manu, d'un triplé, va remettre les deux équipes à égalité 18/18 (2') puis le jeu va s'équilibrer sans que le préposé au tableau d'affichage ne soit beaucoup sollicité 24/24 (4').Chaque panier inscrit par les visiteurs demande alors une grosse débauche d'énergie. Les arbitres sanctionnent alors plus sévèrement les "petits" jaunes (1/5 fautes à la mi-temps de cette période). Pourtant ils s'accrochent et, petit à petit, creusent même un petit écart à la faveur d'un primé d'Antoine 27/31 (8'). Las, plusieurs pertes de balle (évitables) et les locaux n'en demandent pas tant pour développer leur jeu rapide et revenir très (trop !) rapidement au score 31/31 (9'). Lorsque les hommes en gris renvoient les deux équipes aux vestiaires, le pécule des visiteurs est pour le moins "minime". 31 - 33

[b]3ème quart temps : 25 - 17[/b]
Malgré une défense locale toujours aussi solide, les joueurs d'Evre entament cette seconde mi-temps de la meilleure des façons 35/40 (3') puis 37/43 (5'). Mais de nouveau, certains, et la pression défensive adverse n'y est pas pour rien, perdent un peu de leur lucidité. 3 attaques mal négociées et c'est 3 contre-attaques offertes aux rapides et athlétiques Nantais 43/43 (6'). Et malheureusement pour eux, les visiteurs ne vont pas trouver le remède; multipliant souvent les mauvais choix, cherchant parfois inutilement "l'extra passe" , ils perdent trop de ballons qui offrent autant de possibilités de jeu rapide aux locaux qui creusent à leur tour un petit écart. 56 - 50

4ème quart temps : 28 - 16
Bien décidés à ne rien lâcher, les visiteurs lancent toutes leurs forces à l'entame de cette dernière période 58/55 (2'). Un primé de Vinny remet les deux équipes à égalité 58/58 (3'). Et avant d'attaquer les cinq dernières minutes de la rencontre, les jaunes ont même repris un court avantage 60/61. Ace tournant de la partie, j'ai le sentiment que les hommes en gris modifient leur arbitrage. Les coups de sifflet sanctionnent alors systématiquement et bien sévèrement les jaunes, offrant autant de LF aux Rezéens qui se montrent de plus très adroits sur la ligne de réparation 67/63 (6'). Mais les supporters (trices) d'Evre y croient encore. Le coach local confie alors à sa gâchette de N2 (Baron) le soin de prendre les affaires en main ! C'est ce qu'il va faire et bien faire ! Ses coéquipiers se contentant de l'alimenter en ballons et écrans, il va faire alors étalage d'une adresse peu courante (4/4 derrière l'arc dans les 2 dernières minutes), sonnant la fin des espoirs des visiteurs et creusant alors un écart conséquent mais anecdotique tant il est peu significatif de l'opposition entre les deux équipes en ce dimanche. 84 - 66

"Je suis très fier de vous !"Ce sont les premières paroles que Guy a adressé à ses joueurs à la fin de la rencontre. Ils peuvent en effet l'être. Ils ont donné tout ce qu'ils avaient. Mais l'équipe adverse était trop forte ce dimanche. Et pourtant le coup n'est pas passé si loin (il aura manqué 5' aux gars). Avec un effectif toujours incomplet, c'était presque mission impossible.
Autant j'avais fustigé l'état d'esprit du groupe lors de la défaite à Angers, autant je me dois de louer leur combativité et leur solidarité à Rezé. Il faudra conserver cet esprit lors de la reprise du championnat puisqu'après la longue trêve (entrecoupée d'une rencontre de coupe des Pays de Loire à Cholet vs CB2 pensionnaire de N3 (!), rencontre qui tient à cœur à Alex !), ce sont les leaders incontestables de la poule, les Nantais de St Herblain, qui nous rendront visite à St Pierre début mars.
Equipe dont certains membres, présents dans les travées du gymnase de Rezé, se réjouissaient - un peu bruyamment - du succès des Nantais / ou de la défaite des Maugeois.
De quoi motiver, si besoin était, encore un peu plus nos poulains.
# 06/02/2017 à 23:36 Novak
Une petite erreur (que vous aviez sans doute déjà rectifiée) :
CB2 , futur adversaire d'Evre le samedi 18 février en coupe des Pays de Loire, n'est pas pensionnaire de N3 mais de Pré-Nationale (ex R1). Ce ne sera pas beaucoup plus facile pour autant !
# 07/02/2017 à 12:58 fred
Merci Novak pour ce résumé qui nous rassure...l'équipe n'est pas sur la mauvaise pente mais est tombée sur plus forte qu'elle sur ce match!
# 04/03/2017 à 14:23 Novak
Dans quelques heures les garçons entameront la dernière ligne droite de la saison. Des sept rencontres qu'il leur reste à disputer, seules trois se dérouleront à domicile. Si vous voulez encourager les petits jaunes, ne manquez donc pas ces rendez-vous.
Le premier d'entre eux, ce soir à St Pierre, offrira un affrontement qu'on peut déjà imaginer "corsé" face aux leaders de la poule (St Herblain) en quête de revanche après leur (unique) défaite à domicile lors du match aller (58/60 !!!). Désireux d'accéder à l'échelon supérieur, les Nantais assureraient quasiment leur montée en prénationale en cas de victoire dans les Mauges. Mais... je pense que les hommes de Guy ne leur rendront pas la tâche facile !!!
A ce soir donc.

PS. J'ai eu vent d'absences à St Herblain (suspensions à la suite d'une rencontre plutôt musclée à St Nazaire !). A voir... mais cela pourrait changer la donne !

Si vous jetez un coup d'œil aux statistiques de la dernière rencontre à Rezé (défaite 84/66), vous constaterez que les deux renforts de N2 ont inscrit à eux seuls la bagatelle de 53 points (35 + 18), soit 63% du total des locaux !!!! Mon commentaire d'alors n'était peut-être pas tout à fait "déplacé" ...
# 05/03/2017 à 11:30 Novak
COSTAUDS, LES PETITS JAUNES !

C'est accompagnée de leurs fidèles et bruyants supporters - au demeurant fort sympathiques - que l'équipe de St Herblain, actuelle leader incontestable de la poule, se présentait ce samedi soir à St Pierre pour une rencontre qui, bien que non décisive pour une éventuelle accession, gardait quand même un petit goût de revanche - les jaunes s'étant imposés à l'aller dans la banlieue nantaise.
Les locaux, privés une fois encore de Jérémy (toujours en délicatesse avec sa masse musculaire !!), enregistraient néanmoins le grand retour d'Alex, trop longtemps cantonné cette saison à un désespérant rôle de figurant en raison de ses blessures répétées.
Ce choc entre le leader et le second de la poule aura tenu toutes ses promesses et ce dans un état d'esprit irréprochable des deux équipes. Certes les artilleurs n'auront pas eu vraiment l'occasion de se mettre en exergue tant les défenses se seront montrées bien souvent imperméables, mais l'opposition entre ces deux belles équipes aura réjoui les connaisseurs et supporters présents.

1er quart temps : 20 - 16
Aucun round d'observation à l'entame de la partie. Les deux équipes se rendent déjà coup pour coup. Les locaux, adroits en diable (3 offensives = 3 paniers), prennent d'entrée la marque 6/3 (1'). St Herblain répond alors par deux fois derrière l'arc 8/6 (2'). La rencontre est plaisante mais l'écart ne grandit guère 10/60(4'). Malgré leur avantage physique, les banlieusards Nantais ne parviennent pas à franchir le compact rideau défensif mis en place par les hommes de Guy. Ils poursuivent, avec réussite, leur jeu placé, trouvant encore des positions pour leurs artilleurs longue distance (3ème primé) 14/11 (7'). Evre n'est pas en reste qui, avec l'apport du banc, creuse un petit écart 20/13 (9') avant de voir les visiteurs revenir sur leurs talons dans les dernières secondes de ce premier quart temps. 20 - 16

2éme quart temps : 15 - 14
Déjà très performant au match aller, le 13 rouge (Simon Bachelier) s'est montré à son avantage lors de la première période. Il est certain qu'il va falloir le surveiller de (très) près tant est réelle la menace qu'il représente !
C'est d'ailleurs lui qui inscrit le premier panier. 20/18 (1'). Un triplé de Vinny suivi d'une contre attaque de Manu et les jaunes reprennent un peu d'air 25/20 (2'). Freddy, ciblé par un des hommes en gris, est alors sévèrement sanctionné d'une antisportive (5'). Quelques instants plus tard, une double faute le fait sortir de ses gonds et la faute technique qui suit le renvoie sur le banc ! Pendant ce temps, le score n'évolue guère 29/24 (7'). Les locaux cherchent à mettre du rythme, provoquant ainsi les fautes nantaises. Malheureusement, en panne d'adresse sur la ligne de réparation, ils laissent de nombreux points en chemin 35/26 (9'). St Herblain n'abdique pas. Un oubli défensif sur une remise en jeu et la punition est immédiate 35/29. Les deux équipes rejoignent alors les vestiaires sur un écart qui reste minime. Tout reste à faire. 35 - 30

3ème quart temps : 12 - 11
Il ne faudra que 75 secondes (!) aux Herblinois pour se retrouver dans la pénalité. Pris de vitesse par les petits jaunes qui débutent de la meilleure des façons ce second acte, ils multiplient les fautes grossières en ce début de troisième période 37/30 . Si l'écart se maintient quelque temps 40/34 (4'), Alex va alors faire monter la pression en réussissant deux primés coup sur coup 46/34 (5'). Ce sera l'écart maximum de de la rencontre car les visiteurs vont revenir peu à peu 46/39 (7'). Elevant leur niveau défensif, ils privent les locaux de solutions offensives et comme l'adresse aux LF est toujours "aux abonnés absents"... rien n'est fait au moment d'attaquer les dix dernières minutes de la partie. 47 - 41

4éme quart temps : 12 - 9
Comme l'indique le score, 49/43 (2') puis (4'), les attaques sont désormais impuissantes. Chacune des deux équipes privilégie avant tout la défense et le préposé au tableau d'affichage manque alors sérieusement d'ouvrage ! Une pénétration d'Antoine (2 +1) suivie bientôt d'une sublime passe décisive de Manu à l'intention de Jeff seul sous le cercle et les jaunes respirent enfin mieux 54/45 (6'). Les visiteurs ont alors beaucoup de mal à colmater la brèche 55/48 (8') et un nouveau primé d'Alex leur met définitivement la tête sous l'eau 58/48 (9'). Malgré leurs derniers efforts, rien n'y fera et les petits jaunes s'imposent logiquement pour la seconde fois de la saison face aux joueurs de St Herblain. 59 - 50

En tête du début à la fin, vainqueur des 4 quart temps, Evre n'aura pas volé sa victoire. Une belle victoire que l'équipe est allée chercher en s'arrachant et en ne lâchant rien. On a retrouvé cet esprit collectif qui faisait la force du groupe en début de saison. Le retour d'Alex n'est pas non plus étranger à la performance de l'équipe. En manque de compétition depuis (trop) longtemps, il a montré ce soir une belle envie et fait étalage de toutes ses qualités (dont nous ne doutions guère !). Son duel avec S. Bachelier (quand les ex N3 se retrouvent !) aura tenu toutes ses promesses.
Les visiteurs vont sans doute nous considérer comme leur "bête noire" ! Qu'ils se rassurent... Sauf accident (peu probable) je pense qu'ils accèderont à la division supérieure à la fin de la saison. Ce soir, ils restent un solide leader avec seulement 3 défaites (quand nous-mêmes en comptons 4).
La saison n'est pas terminée. Restent six rencontres de championnat dont deux (seulement ...) à domicile. Je sais que ce groupe, qui ne présentera plus tout à fait le même visage l'an prochain, aura à cœur d'achever cette belle aventure de la meilleure des manières qui soit.
Cela commence par un déplacement samedi prochain en terres vendéennes où il n'est jamais facile de s'imposer. Dans le prolongement de la prestation affichée ce soir, la tâche n'est devrait pourtant pas être insurmontable !

PS. Guy, pourrais-tu faire travailler les LF lors des prochains entraînements ?
# 05/03/2017 à 11:38 Fouch'
Bravo Les Jaunes!!!!
# 06/03/2017 à 13:00 fred
Bravo les jaunes pour ce qui est d'après des sources sures un des plus beaux matchs de l'année au niveau de l'intensité...et bravo Novak pour ce compte rendu fait en quasi direct
# 12/03/2017 à 18:15 Novak
PANNE DE REVEIL ?

C'est une équipe d'Evre diminuée qui s'est présentée ce soir à St Georges de Montaigu. Handicapée par les absences de Jérémy et de Manu (blessures) et avec un Antoine jouant sur un pied, elle s'attendait à souffrir... La physionomie de la rencontre aura été conforme aux prévisions, les Vendéens, fidèles à leur réputation, tenant la dragée haute aux visiteurs... pendant une mi-temps. Le retour aux vestiaires aura permis à Guy de rappeler à ses joueurs que la défense était le socle sur lequel l'équipe devait s'appuyer si elle voulait obtenir encore un résultat positif ce soir. Message reçu 5/5. Il est seulement dommage que la rencontre ait été quelque peu gâchée par un arbitrage d'une rare indigence !

1er quart temps : 18 - 15
Les deux équipes se rendent d'abord coup pour coup 2/2 (1') avant qu'Antoine, d'un primé, ne mette les jaunes sur de bons rails. Mais les locaux leur rendent bien vite la pareille et prennent alors les commandes 9/6 (3'). La maladresse, notamment celle des visiteurs sous les panneaux, freine sérieusement la progression du score 11/8 (6'). Comme à l'Aller, le match manque sérieusement de rythme et à ce petit jeu les Vendéens font preuve de plus de réalisme et creusent un petit écart 18/12 qu'Alex va réduire d'un primé dans le corner à la dernière seconde (!) 18/15. Pourtant cette pauvre période ne rassure guère les supporters. En panne de solutions offensives (où sont les systèmes ?), sans agressivité défensive, et en multipliant les mauvais choix ou pertes de balle, les jaunes offrent alors un triste spectacle. 18 - 15

2ème quart temps : 19 - 18
Le second quart temps repart sur les mêmes bases. Sans briller, St Georges parvient à contenir les quelques velléités maugeoises 22/17 (2'). Pourtant les visiteurs vont quand même sortir peu à peu de leur torpeur 24/21 (4'). Les locaux bientôt dans la pénalité, les visiteurs profitent de leurs passages sur la ligne de réparation (où ils ont retrouvé leur efficacité) pour recoller petit à petit au score 30/30 (8'). En manque de rotations, ils peinent cependant à "faire mieux" et à la dernière seconde de la période, le meneur local rend la monnaie aux visiteurs en réussissant à son tour un primé longue distance ! Les locaux regagnent donc les vestiaires avec un léger avantage. 37 - 33

Dans une première mi-temps qui aura laissé le public sur sa faim, ce sont malheureusement les arbitres qui se seront fait le plus remarquer (et pas par la qualité de leurs coups de sifflet !!); la faute technique imaginaire attribuée au meneur local en étant plus que symbolique !
Espérons que nos favoris vont montrer un meilleur visage après la pause !

3ème quart temps : 4 - 24
La pause aura-t-elle permis aux jaunes d'analyser leur erreurs ? Le message de Guy aura-t-il été entendu ? Nous n'allons pas tarder à le savoir...
Revenus sur le terrain avec de bien meilleures intentions, les jaunes vont alors imprimer un tout autre rythme à la rencontre. Ils recollent rapidement au score 37/37 (2'). L'intensité défensive retrouvée, le jeu devient alors beaucoup plus "animé". En moins de 3 minutes, les locaux se retrouvent dans la pénalité ! 37/41 (3'). Jeff au four et au moulin, les jaunes provoquent les pertes de balle à répétition des Vendéens et en profitent pour développer leur jeu de contre attaque dans lequel Alex se régale ! 37/47 (6'). Moment choisi par Madame l'arbitre pour recommencer son show en sanctionnant cette fois un visiteur d'une faute technique tout aussi imaginaire que la première ! Heureusement les petits jaunes ne se laissent pas déstabiliser et poursuivent leur prestation en gardant la même intensité 38/51 (8'). Il aura fallu 8 minutes aux locaux pour inscrire leur premier point dans ce quart temps ! Ils ne pourront d'ailleurs marquer qu'un seul primé dans le jeu et se contentent alors de constater les "dégâts" au terme de cette troisième période. 41 - 57

4ème quart temps : 14 - 17
Rien ne pourra désormais troubler la tranquille sérénité des joueurs d'Evre qui vont d'abord faire gonfler encore un peu plus l'écart 41/63 (1') avant peu à peu de lever le pied. Un peu trop d'ailleurs. Le jeu ronronne ... 43/67 Les jaunes s'endorment un peu et St Georges retrouve alors quelques couleurs. Le jeune n°13 fait étalage de son adresse derrière l'arc (3/3 !) et l'écart faiblit un peu 51/67 (5'); mais pas suffisamment pour inquiéter des visiteurs tout en maîtrise 55/69 (8') qui remportent ce soir une nouvelle victoire à l'extérieur. 55 - 74

Après le match Aller à St Pierre et au vu du classement de la poule on avait a priori le sentiment que l'équipe vendéenne aurait quelques difficultés à contrarier le jeu des jaunes. Après le brouillon de jeu rendu en première mi-temps, il aura néanmoins fallu une seconde période sérieuse, avec une défense retrouvée, pour se défaire de cette équipe georgeoise bien sympathique (cf 3ème mi-temps partagée avec tous les joueurs... mais ans aucun dirigeant !).
Dans une rencontre plus que correcte et vraiment "cool", il est regrettable que l'arbitrage n'ait su se mettre au niveau ! Les grossières erreurs à répétition auront même réussi à faire sortir de ses gonds votre serviteur... (Je m'en excuse d'ailleurs près des supporters, des joueurs et même ... des arbitres!).
Cette 17ème journée aura également apporté son lot de (bonnes) surprises ! La défaite de St Herblain à domicile face à Vertou (belle revanche après un match aller quelque peu "agité" !) offre donc le fauteuil de leader de la poule à Evre !! Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Aizenay est également venu s'imposer en terre angevine sur le plus petit des écarts. Sur le plan comptable c'est tout bénéfice puisqu'ainsi les jaunes portent leur avance à 2 points sur l'ABC autre prétendant à la montée !
Mais... Attention ! Le prochain week-end pourrait être décisif. En effet St Herblain ira rendre visite à l'ABC tandis que les jaunes d'Evre recevront l'équipe en forme du moment : Vertou.
Espérons que Guy aura retrouvé tout son groupe pour cet affrontement qui promet beaucoup. Vivement samedi...
# 12/03/2017 à 18:25 fred
Merci Novak pour ce compte rendu toujours aussi bien écrit
un bon we en effet au vu des résultats des équipes adverses et le suivant sera des plus importants
une fin de championnat qui ne va pas être des plus simples puisque nous allons nous déplacer et rencontrer des équipes bien placées et ce samedi nous montre que même contre les "plus petits" il ne faut pas avoir de retard à l'allumage
Allez les jaunes!!!
# 12/03/2017 à 20:51 Fouch'
Notre equipe est toujours aussi "déroutante" mais elle ne manque décidément pas de ressources!!!! Bravo :)
# 19/03/2017 à 23:22 Novak
LA FETE GACHEE

L'opposition entre les leaders du championnat et les visiteurs de Vertou promettait beaucoup. Auteurs d'un seul faux pas (un peu surprenant d'ailleurs...) depuis la reprise de janvier et depuis lors de nouveau au complet avec le retour du meilleur artificier de la poule, ils comptaient bien poursuivre dans les Mauges leur brillante série et par là même s'offrir de nouvelles raisons d'espérer après une remontée conséquente au classement. J'avais beaucoup apprécié cette jeune équipe qui m'avait fait une très bonne impression lors du match aller. A l'image de celle de l'ABC, elle présentait les qualités (mais aussi les défauts) de la jeunesse : physique, vitesse, adresse, elle possédait tous les atouts pour contrarier nos petits jaunes encore privés de Jérémy et de Manu et qui enregistraient le soutien de deux vieux "grognards" Adrien et Thomas pour les suppléer au cas où ...
Les supporters auront sans nul doute apprécié le spectacle proposé par ces deux équipes qui auront eu ce soir beaucoup de mérite tant, et nous y reviendrons plus tard... , un triste personnage aura tout fait pour gâcher la fête ! Mais parlons plutôt du match ...

1er quart temps : 23 - 15
Dès le coup d'envoi, les deux formations imposent un rythme soutenu. Adoptant toutes les deux une défense homme à homme, elles en profitent pour développer leur jeu rapide. Les Vertaviens ouvrent le score (ce sera la seule fois où ils mèneront les débats !) 0/2 (1') Déjà les coups de sifflet pleuvent. Evre ne laisse pas aux visiteurs le temps d'espérer 4/2 (2') et Alex, d'un primé, creuse un petit écart 7/2 (3'). Mais les verts possèdent également de fines gâchettes et recollent rapidement au score 9/7 (4'). Les deux équipes ont mis en place de solides défenses. Après une première égalité 9/9 (6'), le chassé-croisé se poursuit 13/11 (7'). Thomas, toujours aussi sobre et efficace, se rappelle au bon souvenir des supporters derrière l'arc 18/15 (9'). Les deux formations dans la pénalité, Evre, qui a retrouvé toute son adresse sur la ligne de réparation, en profite pour se détacher un peu dans la dernière minute. 23 - 15

2ème quart temps : 13 - 14
Les deux premières minutes n'offrent pas l'occasion de faire évoluer la marque tant les défenses sont hermétiques.
C'est malheureusement le moment choisi par le second arbitre (R L R) pour débuter son grand numéro ! D'une manière incompréhensible il sanctionne 2 joueurs de Faute Technique (pour "Trash Talking réciproque" !!!) puis renvoie le meneur local au vestiaire, provoquant la stupeur des acteurs sur le terrain et la colère bien légitime des supporters dans les tribunes !
Totalement déboussolés, les locaux perdent alors (momentanément) le fil du jeu 23/21 (3'). Ils doivent même se contenter d'un seul LF en 4 minutes ! 24/21 (4'). Le temps mort pris par Guy permet alors aux jaunes de se remettre la tête à l'endroit et ils reprennent alors progressivement l'ascendant sur la rencontre . L'adresse de Vertou fait merveille mais les jaunes sont revenus dans leur match et ne lâchent rien. D'un primé, Nico creuse un peu l'écart 36/29 (8'). Le score n'évoluera plus jusqu'à la mi-temps et les locaux regagnent les vestiaires sur un petit avantage, les verts n'ayant guère réussi à faire fondre l'avance acquise à l'issue du premier quart temps. 36 - 29

À la pause, spectateurs et supporters des deux camps sont particulièrement dépités. Non pas par l'opposition qui tient toutes ses promesses mais par l'attitude inqualifiable du second arbitre qui a totalement "pourri" le match ! Chacun espère secrètement que la seconde mi-temps pourra enfin se dérouler dans des conditions plus "normales"... Mais...

3ème quart temps : 19 - 13
La rencontre reprend sur les mêmes bases défensives. A ce petit jeu, Evre se montre plus réaliste et, variant davantage son jeu d'attaque, reste logiquement aux commandes 38/32 (2') puis 42/34 (5'). Certes ils se montrent parfois coupables de quelques pertes de balle évitables mais, sous la houlette d'Adrien qui fait parler son expérience, ils provoquent les fautes des visiteurs et convertissent bon nombre de Lancers Francs 47/34 (6'). Le coach visiteur choisit alors de défendre en zone mais la sanction tombe immédiatement derrière l'arc par l'intermédiaire d'Alex 49/34 (7'). Les hommes en gris vont alors poursuivre leur show en sanctionnant deux nouveaux joueurs d'une Faute Technique (et toujours pour ce fameux "Trash Talking" qui a décidément bon dos !!!). Freddy doit donc rejoindre prématurément le banc mais cela ne perturbe pas trop l'équipe qui maintient la pression. Heureusement pour eux, les visiteurs, d'un nouveau primé (le 3ème de la période !) limitent un peu la "casse" à la dernière seconde ! 55 - 42

4ème quart temps : 14 - 12
Ludo au four et au moulin (quel match ce soir !!), les jaunes continuent d'enfoncer le clou 58/42 (1') puis encore un peu plus 63/44 (4'). Un incident de jeu va alors interrompre la partie et dérègler la mécanique maugeoise. Sur une tentative de contre, Nico est victime d'une chute violente, sonore et impressionnante ! Il reste de longues minutes au sol et l'inquiétude gagne alors les travées. Heureusement, il reprend peu à peu ses esprits et peut rejoindre le banc sans qu'il soit nécessaire de faire appel aux pompiers. Cette interruption a quelque peu perturbé les locaux qui peinent à retrouver le rythme. Un panier immanquable... manqué, suivi d'une perte de balle et Vertou se relance ... un peu 63/49 (5'). Une nouvelle Technique à l'encontre d'un visiteur (cette fois pour de soi-disant "contestations répétées" (???) vient clore le sketch des hommes en gris !!!
D'une manière assez incompréhensible, les jaunes perdent alors un peu les pédales 65/52 (8') mais pas suffisamment pour laisser trop d'espoir aux Vertaviens. Deux dernières minutes maîtrisées (belle adresse Vinny !) et les jaunes et leurs supporters peuvent laisser éclater leur joie ! 69 - 54

Une victoire convaincante et totalement méritée malgré les circonstances... Comment, dans une rencontre qui s'est déroulée dans un excellent esprit, les officiels ont-ils pu siffler 5 fautes techniques et 1 disqualifiante ??? L'image qu'ils ont donné de leur fonction a été vraiment pitoyable ! Chacun sait parfaitement lequel des deux est responsable de cette situation. Profitant de son "ancienneté" dans la fonction, il aura même réussi à déstabiliser son jeune collègue (qui nous avouera à la fin de la rencontre qu'il lui était impossible de discuter avec lui !).Et non seulement satisfait de son show, totalement imbu de sa personne (!), il trouvera même le moyen de venir narguer les joueurs à la 3ème mi-temps (repartant sur un "A bientôt" qui déclenchera quelques réparties acerbes que l'individu semble avoir du mal à comprendre !!!). Je ferme ici la parenthèse arbitrage, non sans préciser que les deux clubs ne souhaitent pas en rester là !

Que les deux équipes soient sur la même longueur d'ondes prouve, s'il en était besoin, le respect des joueurs les uns pour les autres. Comme lors de la rencontre opposant Evre à St Herblain il y a deux semaines, c'est dans un très bon esprit que ces deux équipes candidates à l'accession se sont affrontées ce soir. Et chacun aurait certainement eu le sentiment de passer un bon moment si...
La victoire, tout comme l'annonce de la défaite du co-leader à Angers, qui ouvrent un plus grandes les portes de l'accession en R1, n'aura d'ailleurs pas déclenché d'enthousiasme débordant !

Je veux pourtant terminer cette chronique sur une note positive en félicitant l'équipe et son coach pour la performance collective réalisée face à cette brillante équipe de Vertou qui reste pour moi l'une des toutes meilleures de la poule ! Solidarité, constance et abnégation restent les maîtres mots de ce groupe qui pourrait toucher le Graal en fin de saison pour peu que, même diminué, il garde le même esprit.
Nous serons nombreux derrière eux pour les encourager dans cette quête. Cela commencera samedi prochain à Ste Gemmes la Plaine. Dur certes, mais pas impossible.

Allez les jaunes !
# 20/03/2017 à 10:43 Fouch'
Merci pour ce compte-rendu, ça commence à sentir bon l'ascenseur vers le haut :)
# 20/03/2017 à 13:05 fred
Merci Novak..c'est en effet bien parti pour la montée mais la fin de championnat n'est pas forcément facile (plus aisée peut être pour Angers Bc et St Herblain)
Ces derniers n'ont pas l'air au mieux ces derniers temps mais une victoire de leur part ce we nous aurait peut être plus arrangé
Une fin de championnat des plus passionnante en espérant qu'on récupère les blessés au plus vite..et qu'il n'y en ait pas de nouveau (Nico??)
# 26/03/2017 à 12:20 Novak
SOIR DE FÊTE

Exceptionnellement, c'est en milieu d'après-midi que les minibus affrétés par le club et dans lesquels avaient pris place les joueurs (valides ou non !) ainsi que quelques fidèles supporters (trices), ont quitté St Pierre en direction du sud Vendée. Ayant naturellement répondu favorablement à la demande des dirigeants locaux, qui organisaient ce soir leur soirée du club, d'avancer à 19h l'heure de la rencontre, ils ont donc pris la route plus tôt pour aller affronter la solide équipe de Sainte Gemme la Plaine. Celle-ci, rappelez-vous, avait créé une petite "sensation" en venant s'imposer fort logiquement dans les Mauges lors du match Aller. Elle avait ainsi été la première à faire chuter les jaunes qui étaient alors invaincus (7 victoires !) après un début de championnat tonitruant !
C'est donc avec beaucoup de prudence que Guy et ses hommes se présentaient chez les Gemmois d'autant qu'une fois encore incomplets (Jérémy et Manu toujours out) ils ne bénéficiaient pas ce soir du soutien de leurs camarades de la 2 et ne pouvaient par conséquent aligner que 7 joueurs valides !
Cela suffirait-il ? Le coach et les supporters voulaient le croire au moment où les arbitres donnaient le coup d'envoi dans une salle bien garnie.

1er quart temps : 18 - 27
D'entrée de jeu, Alex donne le ton derrière l'arc pour le premier tir de la rencontre, les visiteurs prenant la rencontre par le bon bout 3/7 (2'). Ne se relâchant pas, ils accentuent la pression et gardent la mainmise sur le score 5/10 (3'). La défense homme à homme des jaunes est des plus performantes. Les intérieurs Vendéens ne peuvent attaquer la raquette et Sainte Gemme doit donc s'en remettre à ses (brillants) artilleurs extérieurs, mais... la pression défensive individuelle est telle qu'ils peinent à trouver la mire. (contrairement au match Aller où ils s'en étaient donnés à cœur joie !). Les visiteurs s'échappent donc plus nettement 6/18 (5'). Nos intérieurs règnent en maître sous les panneaux 14/26 (8') et les locaux ont alors bien du mal à limiter l'écart sous la barre des 10 points à la fin de cette première période. 18 - 27
Un premier quart temps très très encourageant où Evre a su s'appuyer sur une défense individuelle très performante pour ensuite développe son jeu collectif en attaque.

2ème quart temps : 15 - 20
Les locaux ne vont surement pas rester sans réagir et en effet ils reviennent sur le "parquet" beaucoup plus agressifs. Les visiteurs se montrent alors beaucoup trop maladroits pour contrarier le retour des Vendéens 24/27 (3'). Pire, ces derniers prennent même (très momentanément certes !) l'avantage sous les vivats d'un public bien réveillé. 28/27 (4'). Mais une fois encore le salut des jaunes va venir de leurs intérieurs qui remettent le couvert 30/35 (6'). Nico, d'une pénétration dont il a le secret, et Antoine, derrière l'arc, prolongent l'embellie 33/44 (9') et à l'instar de Jeff qui semble planer dans les airs, Evre recreuse un écart substantiel au moment de regagner les vestiaires. 33 - 47
La domination des visiteurs est bien réelle. Certes Sainte Gemme garde la tête hors de l'eau par quelques primés, mais avec un pourcentage de réussite trop faible pour déstabiliser les jaunes. Après un début de quart temps tout à l'avantage des locaux, Evre a remis la main sur la rencontre.

me quart temps : 18 - 14
De nouveau Sainte Gemme débute cette période en mettant la pression. La gâchette locale (n°8) se signale bientôt derrière l'arc mais Evre ne lâche pas 38/51 (3'). Un excellent passage du n°12 local et l'équipe, bien soutenue par son public, se remet à y croire 45/53 (5'). Pourtant les jaunes répondent présents 47/57 (7') et conservent tout de même une petite marge de sécurité à la fin de la période. 51 - 61
Ce quart temps a été moins bien maîtrisé par les jaunes. Quelques mauvais choix et Sainte Gemme en a profité pour relever la tête. Attention !

4ème quart temps : 12 - 16
Cette période va-t-elle débuter comme les autres ? Et bien oui ! De nouveau Sainte Gemme reprend le jeu sur les chapeaux de roues et revient très (trop) rapidement au score 58/61 (2'). A l'approche du money time, les défenses montent alors d'un cran. Le score évolue peu mais l'écart se maintient 60/63 (5'). (le coach m'avouera par la suite qu'il a craint que ses joueurs ne cèdent alors à la pression des locaux ...). Les visiteurs ont-ils craquer ? Nicolas se blesse (entorse) limitant encore plus les rotations 60/63 (6'). Heureusement, quelques bonnes séquences et une bonne adresse sur la ligne de réparation permettent aux jaunes de reprendre un peu d'air 60/69 (8'). Antoine sanctionné de sa 5ème faute... Alex se charge alors de mener le jeu (oui, oui, il sait tout faire !!) 63/71 (9') et, profitant des fautes à répétition des locaux, ne manque pas de gonfler un peu plus l'écart (et ses stats !). Evre s'impose donc à l'issue de cette très belle rencontre. 63 - 77

L'écart est assez conséquent (+14) mais ne reflète pas vraiment la résistance affichée par l'équipe de Sainte Gemme qui a été à trois (!) doigts de faire basculer la rencontre... Mais ce soir, Evre a su garder son sang-froid et a fait la démonstration que sa place de leader n'était pas usurpée !
A noter aussi, et je le fais avec grand plaisir (j'ai d'ailleurs eu l'occasion de le lui dire de vive voix), l'excellent arbitre (age) offert aux deux équipes. Qu'il est agréable d'être ainsi dirigés par un officiel compréhensif, sévère et juste mais ouvert au dialogue et qui sait que le meilleur directeur de jeu est celui qui ne se sera pas fait remarquer. (En somme, tout l'opposé de samedi dernier !!!). Car enfin, sur le terrain, ce sont les joueurs qui sont là pour se faire plaisir et assurer le spectacle. Et c'est bien ce que les deux équipes ont fait ce soir !

Plus que trois rencontres à disputer... Toujours en tête avec deux points d'avance sur le 3ème, certaines supportrices m'ont glissé à l'oreille que les jaunes avaient un orteil en R1 ! Gageons qu'ils feront tout pour y mettre les deux pieds. Un nouveau déplacement en terre nantaise les attend samedi prochain pour y affronter St Rogatien. Ces derniers s'étaient lourdement inclinés à St Pierre; ils auront certainement soif de revanche !
Allez, on ne lâche rien !
# 26/03/2017 à 12:35 fred
Bravo en tout cas aux jaunes pour cette belle victoire dans un contexte difficile (blessés de notre côté, fête du club adverse, victoire de ces derniers à l'aller)
Bravo aux arbitres pour avoir bien tenu cette rencontre
comme le disent les fidèles supportrices, les jaunes ont un orteil en Pré Nationale...encore un petit effort!!
# 26/03/2017 à 13:29 Fouch'
Merci Novak pour ce résumé...et merci les Jaunes pour cette belle saison!
# 01/04/2017 à 22:25 fred
Victoire des jaunes à la St Ro 78/94...on attend avec impatience le résumé de Novak!!
# 01/04/2017 à 22:54 Fouch'
94??? L'attaque était en fete! Chapeau :)
# 02/04/2017 à 03:32 Novak
BIS REPETITA

Les « anciens » de l’équipe qui avaient déjà foulé le parquet de la salle des Agenets à Nantes avaient sans doute prévenu leurs coéquipiers : il n’est jamais facile de venir s’imposer à La St Ro ! D’ailleurs, aucun d’entre eux n’y avait connu la victoire ! C’est donc avec méfiance, mais néanmoins confiance au vu des résultats précédents et du classement de la poule, que les petits jaunes ont rejoint ce soir la cité nantaise pour y rencontrer l’équipe 2 de ce club fameux.
Les spectateurs qui avaient assisté à la large (mais un peu trompeuse) victoire des Maugeois à St Pierre en décembre dernier auront sans doute eu l’impression de vivre un « remake » de ce match aller. Les locaux, dominateurs dans la raquette pour peu qu’on les laisse y prendre leurs aises trop facilement, et très adroits derrière l’arc pour peu que la défense des extérieurs manque d’agressivité et de solidarité, n’auront pas manqué d’opposer une résistance certaine à des visiteurs venus conforter un peu plus ce soir leurs chances d’accession à l’échelon supérieur. Comme lors du match aller, et pendant une mi-temps, ils n’auront rien lâché et auront ravi leurs supporters qui espéraient secrètement un hypothétique exploit de leurs protégés. Le passage aux vestiaires aura été bénéfique aux visiteurs qui, resserrant leur défense et privant par là même les Nantais de paniers trop faciles, se seront finalement logiquement imposés.

1er quart temps : 25 - 20
La rencontre ne débute pas sous les meilleures auspices pour Evre puisque les deux premières attaques se soldent par autant de ballons perdus et que St Rogatien en profite immédiatement pour prendre la marque 4/0 (1’). Les locaux mettent du rythme tandis que les jaunes ont bien du mal à se trouver sur le terrain. Le pivot local (n°13) se dit qu’il va passer une bonne soirée tant la défense intérieure manque d’agressivité… Heureusement quelques paniers viennent enfin freiner l’allant de rouges 8/6 (4’). Mieux, d’un premier primé, Alex redonne l’avantage aux visiteurs 8/11 (5’). Pas pour longtemps puisque dans la foulée, St Ro se met également en évidence derrière l’arc (par 2 fois) et le leadership change de camp 14/11 (6’). Le chassé croisé se poursuit malgré un jeu offensif toujours aussi peu inspiré 14/15 (8’). La fin de cette période est à mettre de nouveau au crédit des locaux qui vont de nouveau s’illustrer à longue distance pour creuser un petit écart tout à fait justifié 25 – 20
Evre s’est montré beaucoup trop laxiste en défense et beaucoup trop brouillon en attaque pour espérer mieux. En face, St Ro a su alterner jeu intérieur et adresse extérieure pour gonfler le score. Evre ne nous a pas trop habitué à encaisser 25 points en un quart temps ; il va falloir resserrer la défense !

2ème quart temps : 14 – 24
La partie reprend sur les mêmes bases 29/24 (2’) ; malheureusement pour eux et au grand désespoir de Guy, les jaunes ont toujours autant de difficultés à poser leur jeu offensif. 29/26 (3’). A l’intérieur, la défense ressemble par moments à une passoire et les locaux en profitent, même si l’écart reste assez stable 35/31 (5’). L’entrée de Thomas va alors redonner de l’allant aux petits jaunes, faisant admirer au passage une adresse derrière l’arc qui ne se dément pas au fil des rencontres (et même des saisons !). 2 primés réussis sur trois tentatives et les jaunes restent « dans le coup » 39/37 (7’). Les locaux, qui ont multiplié les fautes, sont maintenant dans la pénalité et Evre profite alors des occasions qui lui sont offertes de se rendre sur la ligne de réparation pour faire gonfler son pécule. Thomas va même nous faire cadeau d’un troisième primé pour enfoncer un peu plus le clou ! 39 – 44
Certes les jaunes ont inversé la tendance et mènent désormais la rencontre mais… les supporters ne sont pas plus rassurés que cela tant la prestation a paru hésitante et tant certaine prestation individuelle les a déçus. Nul doute que le coach va profiter de la pause pour recadrer l’équipe !

3ème quart temps : 25 – 27
C’est à un mano a mano que se livrent les deux équipes en ce début de période 43/49 (1’). L’adresse est au rendez-vous des deux côtés du terrain et le jeu est très plaisant. 48/53 (3’) puis 50/57 (4’). Mais les jaunes ont encore tendance à confondre vitesse et précipitation. Guy s’évertue à demander plus de patience et de construction. Va-t-il être entendu ? Oui ! et l’écart gonfle alors. 50/62 (6’). Les visiteurs ont alors pris l’ascendant sur la rencontre56/68 (8’). Mais cette fois-ci ce sont les jaunes qui commettent plus de fautes et offrent aux locaux (notamment le N°12 irréprochable sur la ligne des LF ou en tête de raquette !) l’occasion de revenir dans la partie. La période s’achève donc sur un écart redevenu plus raisonnable pour les Nantais. 64 – 71
Attention ! La défense est en effet redevenue performante mais… une fin de période moins bien maîtrisée et, l’avance acquise ayant trop vite fondu, St Ro retrouve des couleurs.

4ème quart temps : 14 – 23
D’entrée, Vinny se rappelle aux bons souvenirs de ses fans en nous montrant qu’il n’a rien perdu de son adresse ! (quel geste ! je ne m’y ferai sans doute jamais. A ne pas montrer dans les écoles de basket !). Et l’avance retrouve la dizaine de points 64/74. Les jaunes ont repris la partie par le bon bout 66/77 (2’). St Ro va alors retomber dans ses travers et céder à son péché mignon : les fautes ! Après guère plus de deux minutes, ils se retrouvent dans la pénalité et vont devoir traîner cette « punition » jusqu’à la fin de la rencontre. Les jaunes ne sont pas irréprochables dans l’exercice sur la ligne de réparation… qu’importe. Vinny y va alors d’un second primé 70/82 (5’) et cette fois-ci les leaders ne vont pas laisser à leurs hôtes l’occasion de rêver. 72/88 (7’). L’écart va même encore grandir 72/92 (8’) avant que les rouges, par deux fois consécutivement, ne transpercent eux aussi le filet suite à des tirs longue distance. Mais rien ne pourra contrarier l’équipe des Mauges qui enregistre ainsi sa 16ème victoire de la saison ! 78 – 94

Je ne ferai pas la fine bouche, même si je trouve qu’encaisser 78 points c’est un peu trop ! Car je sais que l’on me répondra que lorsque l’on en inscrit 94 ce n’est pas vraiment un problème !!! Que ce groupe nous apporte de satisfactions.
Satisfaction et félicitation également aux officiels qui ont parfaitement dirigé cette rencontre. On me sait prompt à « critiquer » les performances des arbitres (surtout lorsque je les pense injustes) ; j’ai donc autant de plaisir à les saluer lorsqu’ils remplissent parfaitement (à mes yeux) leur mission !

Ce soir, les trois premiers se sont imposés. Le classement reste donc inchangé. Mais il ne reste plus que deux rencontres à disputer ! Le 22 avril prochain, une victoire pour la dernière à domicile face à Aizenay et la montée serait assurée avant l’ultime journée.
Je crois que les jaunes seront très motivés. D’ailleurs ne nous doivent-ils pas une revanche ???
# 02/04/2017 à 09:36 fred
j'ai dit que j'étais impatient de lire ton résumé, Novak..mais je ne voulais pas t'empêcher de dormir :) Merci à toi
bravo les jaunes et rdv le 22 à la St Pierre Arena pour un match important : battre Aizenay et fêter la montée??
# 02/04/2017 à 09:54 jéfather
Bravo les jaunes pour cette nouvelle victoire.
Aizenay ? Revanche ? Ah, ça, oui, et cette fois je ne ferai pas de compte-rendu un lendemain de défaite comme au match aller trop décevant.
Allez les jaunes, encore un dernier effort et je pourrai reprendre la plume pour votre prochain match à la Mothe Achard, la saison prochaine, en R1... Oui, d'accord, j'anticipe un peu.
Et encore merci Novak pour toutes tes proses qui ravissent les supporters lointains.
# 22/04/2017 à 18:44 Novak
Ce soir, rendez-vous tous à la St Pierre Arena pour fêter l'accession en pré-national !!!
# 24/04/2017 à 12:32 fred
je m'inquiète...Novak semble être allé à la St Pierre Aréna samedi (si je comprends son message)..mais est il reparti de la bas car il n'y a pas de résumé de cette victoire :)
# 24/04/2017 à 12:48 Novak
Le résumé est prêt. Il me reste à le mettre en ligne. Désolé pour le retard mais hier j'étais très très occupé ...
# 24/04/2017 à 14:08 Novak
HEUREUX ÉLUS !

Contrairement à la dizaine de candidats(es) qui briguaient en ce fameux (!) 23 avril les suffrages des citoyens, les joueurs d'Evre ne craignaient pas le ballotage samedi soir en la St Pierre Arena pour la dernière rencontre à domicile de cette saison mémorable. Les jeunes Angevins de l'ABC s'étaient en effet inclinés la veille au soir dans la salle de Rezé, mettant ainsi un terme à un semblant de suspens pour la montée en pré-national. Assurés, au coup d'envoi, d'une accession sur la plus haute marche régionale, les locaux ne ressentaient guère la pression et comme les visiteurs d'Aizenay n'avaient rien à gagner ni à perdre, le public rêvait sans doute d'une rencontre "débridée" pour fêter l'évènement. Peu d'enjeu donc, si ce n'était celui de se faire plaisir et peut-être d'effacer la cinglante défaite du match aller en terre vendéenne où les jaunes étaient passés complètement à travers leur match!
Une fois encore, Guy avait dû faire appel aux "réserves" (Thomas et Adrien) pour compléter un effectif qui s'était réduit comme peau de chagrin en cette fin de saison, l'infirmerie locale faisant encore le plein (Freddy, Jérémy, Vinny).

1er quart temps : 13 - 12
Au coup d'envoi de cette dernière rencontre, Guy lance sur le parquet Jeff, Alex, Antoine, Ludo et Manu qui fait ce soir son grand retour après une longue absence. C'est d'ailleurs ce dernier qui, comme aux plus beaux jours (interception défensive suivie d'une rapide Contre-Attaque) ouvre la marque 2/0 (1'). Les verts d'Aizenay répondent derrière l'arc avant que les jaunes ne mettent progressivement la main sur la rencontre 8/3 (4'). Pourtant, sans rythme, les locaux n'exécutent pas la partition à laquelle ils ont habitué leur public! Les visiteurs assez vite dans la pénalité, Evre, inhabituellement maladroit sur la ligne de réparation, n'en profite pas pour faire gonfler l'écart. Les Vendéens, à la faveur d'une défense individuelle plus agressive, reviennent progressivement 11/8 (6') et prennent même l'avantage 11/12 (7'). Le coach local doit alors prendre un premier temps mort pour tenter de remettre son groupe sur les bons rails ! Peine perdue. Les mauvais choix et les balles perdues se multiplient. En panne de solutions offensives et d'adresse, les jaunes ne présentent pas, loin s'en faut, leur meilleur visage. Ils font tout de même le nécessaire pour remporter ce premier quart temps mais sans avoir jamais offert à leurs supporters l'occasion de s'enflammer. 13 - 12
Après un bon départ, les jaunes se sont progressivement éteints (jeu offensif et rebonds défensifs défaillants !) tandis qu'Aizenay est à créditer d'une bonne période (défense homme à homme efficace et jeu offensif varié agréable avec un ballon qui circule vite et bien) malgré une adresse un peu en berne !

2ème quart temps : 13 - 4
Malgré les bonnes résolutions prises à la pause et de meilleures intentions, la rencontre reprend sur les mêmes bases 15/12 (1'). Le jeu manque cruellement de rythme... En manque de solutions offensives, Evre s'appuie sur son point fort : la défense ! Les visiteurs, qui vont rester de longues minutes sans inscrire le moindre point (!), vont le découvrir à leurs dépens. Guy décide de jouer "petits", mais en l'absence de jeu rapide, le remède n'est guère concluant 18/14 (4'). Comme une éclaircie dans la grisaille ambiante, le 12 vert nous gratifie de deux contres de haute volée qui réveillent un peu l'assistance ! (Dis Alex, ça fait quoi de sentir un courant d'air en haute altitude !?!). Malgré une adresse toujours aussi moyenne aux LF, Evre garde la mainmise sur le match 21/14 (5'). Les Vendéens sont alors d'une maladresse rare, multipliant sans réussite aucune les tirs derrière l'arc. Thomas se charge alors de leur montrer comment faire (!) 26/14 (8').Deux LF réussis dans la dernière minute permettent aux verts de "doubler" leur capital points dans cette période (!). Evre regagne les vestiaires sur une avance "convenable" mais les supporters qui ont vu plus de balles perdues que de paniers réussis, se disent que pour le spectacle "il faudra repasser" ! 26 - 16

3ème quart temps : 13 - 6
Au vu des premières minutes du 3ème quart temps, on comprend rapidement que la seconde mi-temps ressemblera surement à la première! Seul évènement notable, la 4ème faute de Jeff à la 2ème minute 28/16. Les locaux, sans briller, poursuivent leur petit bonhomme de chemin. Antoine y va de son primé 35/17 (4'). Des deux côtés, on joue "en marchant" 35/19 (6'). Le ballon ne circule toujours pas. Aizenay poursuit son concours de ball trap derrière l'arc mais sans jamais atteindre la cible ! Dans ces conditions, on ne s'étonnera pas que l'enthousiasme soit tout aussi absent des tribunes qu'il ne l'est du terrain ! Certes les deux équipes jouent sans pression, mais quand même ... 39 - 22

4ème quart temps : 18 - 21
Le spectacle affiché n'appelant guère de commentaires (!), notons tout de même au passage un primé (enfin) réussi par les visiteurs 43/26 (3'). Le score évolue alors "tranquillement" 49/26 (5') puis 53/28 à 3 minutes du terme. Désirant sans doute montrer un visage un peu meilleur, les visiteurs se réveillent alors un peu, retrouvant un semblant d'adresse. Ils profitent surtout des largesses (et maladresses ) des locaux qui, multipliant les balles perdues dans les trois dernières minutes, leur permettent d'adoucir un peu la pilule. Mais il y a bien longtemps que les urnes ont rendu leur verdict. 57 - 43

Pour cette dernière à domicile, nos petits jaunes auront fait le minimum. La victoire est là, indiscutable, qui offre aux Ebécistes la première place assurée de la poule ! Qui eût parié sur une telle issue à l'aube de la saison en septembre dernier ? Le spectacle affiché ce soir n'aura pas été à la hauteur des prestations des gars cette saison mais reconnaissons que la motivation n'était pas tout à fait au rendez-vous et que les adversaires d'un soir n'ont guère participé à la fête !
Il sera bientôt temps de tirer le bilan de cette année sportive. En attendant, félicitons encore une fois chaleureusement l'équipe et son coach pour leur parcours en championnat ponctué d'une brillante place de leader de la poule ! Ils nous auront apporté tant de satisfactions et de plaisir qu'on peut bien de temps en temps leur accorder un petit droit à l'erreur.
Dernière soirée samedi prochain à Nantes face à une équipe de Breil qui avait opposé une sérieuse résistance au match aller et qui pourrait jouer son maintien en R2. Les jaunes n'auront rien à perdre... ni à gagner, mais même avec une équipe diminuée, je pense qu'ils auront à cœur de terminer la saison de la meilleure des façons dans la capitale régionale.
# 24/04/2017 à 14:17 Novak
Désolé pour le texte affiché ...
Je ne sais ce qui s'est passé !
L'apostrophe et les guillemets ont été remplacés par des suites de symboles pour le moins étranges !!!!
Bonne lecture néanmoins aux courageux !
# 24/04/2017 à 18:12 fred
Moi je vote Novak pour la qualité des résumés tout au long de l'année!! Merci à toi!!
Bravo aux joueurs, coachs, dirigeants et supporters pour cette belle année! Comme tu le dis, personne n'aurait parié sur une 1ère place mais comme quoi les sondages parfois se trompent :)
ps :lecture un peu difficile mais une fois que l'on remplace les symboles par les guillemets ou autre signe, on y arrive
# 24/04/2017 à 23:05 Fouch'
Merci aux Jaunes pour leur belle saison...et merci à Novak (et à Gerard en interim) qui nous a fait vivre la saison d'un peu plus près!!!
# 25/04/2017 à 08:37 jéfather
Merci Novak pour tous tes CR et surtout bravo à toute l'équipe pour cette belle saison.
S'il ne reste plus qu'un match de championnat à jouer samedi, il ne faut pas oublier le match pour le titre R2 le 14 mai, tout près de chez moi, à St Hilaire de Riez. Vous aurez au moins un supporter puisque j'ai réservé cette date depuis longtemps dans notre belle salle de Riez toute neuve et qui dispose d'un grand bar......A bons entendeurs ....
# 25/04/2017 à 13:11 fred
t'as raison David...merci aussi à Jéfather pour ses résumés "par intérim"...Allez les jaunes!
# 29/04/2017 à 16:02 Novak
Je ne serai pas du voyage ce soir à Nantes...
Je compte sur les présents pour terminer l'année en beauté !
Mes encouragements s'adressent également aux Seniors F pour la demi-finale ; elles méritent d'ores et déjà toutes les félicitations du club pour la formidable saison accomplie (coupe et championnat).
Allez les jaunes !
# 30/04/2017 à 10:16 Fouch'
LA TETE AILLEURS

Comme leurs plus fidèles supporters partis encourager les SF1 en Coupe du côté de Chalonnes, nos garçons avaient eux aussi, hier soir, la tête ailleurs!

Les blessés Jérémy et Vinny peuplent le banc, Freddy est absent, Antoine (suspendu) vient me sauver de l'isolement en tribune, Guy garde avec lui les 2 Thomas (Joubert et Poirier), voici les données à l'entame. Le match démarre dans le brouillon le plus complet, les pertes de balles succèdent aux tirs forcés, voire Airballs et les Jaunes se retrouvent vite menés 10/2 face à un adversaire remonté car jouant sa survie en R2. Guy resserre les boulons, fait entrer ses remplaçants. Thomas Poirier signe son baptême du feu d'un missile derriere la ligne et nous grignotons peu à peu face à un adversaire montrant des lacunes techniques importantes. Arrivés à 20/20, les jaunes ne s'en laissent pas compter et passent ensuite à +4. Malheureusement les 2 dernières minutes sont mal gérées et les Marines nous collent un 10/0 , ce qui les voit virer en tête à 30/24.
Le 2eme acte sera sans intérêt car si les Bleus, outre leur faiblesse technique, montreront une envie formidable de survivre, les Jaunes ne trouveront jamais la bonne carburation. La paire arbitrale étant au même niveau que notre équipe, les débats devenant très musclés, les garçons auront l'intelligence de ne pas tomber dans la frustration extrême qui amène souvent à des comportements regrettables. Le dernier quart-temps concluait le match 62/50 pour les locaux.
Comme l'a ensuite dit Guy au vestiaire, les circonstances du jour n'étaient pas faciles, et il ne tenait pas rigueur au joueur d'avoir un peu lâché cette dernière journée. Conscient qu'il tient là un vrai groupe de compétiteurs, il les attend au tournant pour la finale de R2 à Riez!
# 15/05/2017 à 10:35 jéfather
VICE CHAMPION, QUAND MEME !

En l'absence de notre cher Novak dont les commentaires ont été très appréciés toute la saison, je m'y colle encore une fois tout en me demandant si je ne suis pas le chat noir des jaunes après ce malheureux match à Aizenay pas encore totalement digéré !
Donc, dernier match officiel de la saison que cette rencontre pour le titre de R2 contre les GARENNES de Nantes 1ers de leur groupe de R2A avec une seule défaite dans toute leur saison. Evidemment, ils étaient favoris pour ce match sur terrain neutre à St Hilaire de Riez. Et effectivement, ils sont venus avec une équipe complète et une horde de supporters bruyants.
Du côté des jaunes, 1er de sa poule de R2B, l'équipe est incomplète avec Freddy et Antoine en civil et des supporters, disons, un peu moins nombreux. Pour compenser les absences, l'équipe a du faire appel à nouveau aux réservistes avec même le "renfort" de la D4. On l'a compris, ce match s'avérait difficile et il le fut. Les jaunes sont désignés pour être les visiteurs , mais pourquoi pas un exploit "à l'extérieur"

1er Quart temps : 13 - 16 pour Evre

Le match commence de manière assez équilibrée et avec peu de points marqués des 2 côtés. Après 3 minutes, on en est à 4-5. 1mn30 plus tard, 6-5 . Ca n'avance pas vite et 1er temps mort de Guy. Et avec un passage en zone, ce temps mort ne s'avère pas bénéfique puisque ce sont les verts qui prennent une petite avance 10-5, puis 13-9. Le jeu se dérègle avec beaucoup de maladresses des 2 côtés . Les jaunes en profitent pour revenir au score et même passer devant avant la fin de ce QT que les jaunes terminent à +3 sur le score de 13-16.

2ème quart temps : 21-11 pour Garennes

Malgré quelques maladresses, Evre commence à creuser un petit écart à 15-20 puis 17-23 après 3 minutes dans ce QT. Ce sera le plus gros avantage d'Evre dans ce match. Les lapins de Garennes durcissent leur défense et reviennent dans le match. Evre force un peu trop ses tirs et à 4:15, les verts prennent l'avantage à 24-23. Les jaunes ne repasseront plus devant. Inexorablement, les verts creusent leur avance en profitant des trop nombreuses balles perdues par Evre. La mi-temps arrive sur un score de 34-27

3ème quart temps : 14-17 pour Evre

Ce QT repart de manière équilibrée, mais très vite, l'écart augmente en faveur des verts. Après 3 mn, on est à 40-32 puis 45-34. Une faute technique du coach va peut-être réveiller un peu nos joueurs. P'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non... C'est plutôt oui, car Evre revient doucement au score pour atteindre la fin de ce QT sur le score de 48-44. Tout reste à faire.

4ème quart temps : 22-6 pour Garennes. L'explosion

Dur, dur, la reprise de ce quart temps. Les garennes accélèrent et serrent encore leur défense, et on ne marque plus ni de près, ni de loin. Après 2 mn de ce QT, la messe est dite : 55-44. Malgré un temps mort de Guy, on n'y est plus, la fatigue se fait sentir et l'écart s'accroit : 62-44 à 6:30 du terme puis 68-46 à 4:30. L'intensité baisse d'un cran et le match se termine à 70-50.

Que retenir de ce match ?
- Qu'il a été assez plaisant, certainement, malgré la défaite. -
- Que la saison prochaine va être difficile, probablement, car en R1, les grands costauds dans la raquette sont légion, notamment dans les équipes autour de Nantes.
- Que décidément, la Véndée ne réussit pas à nos petits jaunes. Il faudra pourtant y revenir la saison prochaine avec des matches à Olonne2, La Mothe Achard, Chantonnay et Moutiers sur le Lay.
- Que l'arbitrage n'a pas eu d'incidence sur le résultat du match, malgré quelques décisions contestables des 2 côtés.
- Que ce match n'avait pas grande utilité pour Evre qui avait cessé les entraînements et avec un long déplacement un lendemain de soirée à rallonge pour certains.

La saison est finie pour les joueurs et le staff, qu'ils se reposent bien pour attaquer la prochaine saison au mieux. Encore une fois bravo à toute l'équipe. Bravo et merci aussi aux dirigeants dont le travail bénévole ne se voit pas toujours et qui sont toujours présents pour faire tourner au mieux toute cette petite entreprise. Pour eux, la saison est loin d'être terminée.
Bonnes vacances à tous et à bientôt
# 15/05/2017 à 11:08 Fouch'
Bravo quand meme pour cette belle resistance. On attend la sison prochaine avec impatience!!!
# 15/05/2017 à 18:18 fred
Merci pour ce résumé
en effet, un début de 4ème quart temps qui a été fatale...mais une belle résistance alors que l'équipe était amputée de ces grognards et sans doute fatiguée
# 21/07/2017 à 10:58 jéfather
Le calendrier de la saison 2017/2018 est en ligne sur le site FFBB : http://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211e6a1b.html?r=200000002746907&d=200000002803407&p=1
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×